Mairie des Eyzies de Tayac - Sireuil

INFORMATION : Cabinet médical

Nous vous informons que le cabinet médical situé 4 avenue de la Forge aux Eyzies est animé par :

 

Auteur : La municipalité
  

le bulletin municipal n° 48 : EN LIGNE !

le bulletin municipal n°48 (juillet 2014) est désormais en ligne : www.leseyzies.fr/index.php
Au sommaire :

Auteur : La municipalité

Mot du Maire

par Philippe LAGARDE


Les EYZIES de TAYAC SIREUIL contient déjà dans la composition de son nom une partie de son histoire. En fait, la paroisse de TAYAC a dominé son territoire jusqu’en 1905 avant de rattacher administrativement son nom à celui des EYZIES que le développement ferroviaire et routier de l’époque venaient de faire grandir. SIREUIL, petite commune indépendante jusqu’en 1972, a décidé de rejoindre sa célèbre voisine permettant ainsi d’agrandir le territoire au-delà de 3500 hectares formant ainsi une des plus grandes communes du Département de la Dordogne.

Bien évidemment, lorsqu’on évoque Les EYZIES, on pense en tout premier lieu à la Préhistoire et à l’histoire de la Préhistoire rattachée à ces découvertes prestigieuses, CRO-MAGNON, FONT DE GAUME, COMBARELLES, LA MOUTHE, etc…qui ont fait à juste titre la renommée de ce petit village de moins de 1000 habitants accueillant près d’un million de visiteurs chaque année. Il est vrai que notre commune enregistre au sein de son périmètre la plus grande concentration de sites inscrits et classés de France. Les formidables outils, au-delà des sites ouverts au public, développés par l’Etat (Musée National de Préhistoire), la Région et le Département (Centre d’Accueil du Pôle International de la Préhistoire) confirment l’intérêt et la pertinence de mise en valeur de ces richesses dont certaines font partie depuis 1979 de l’inventaire UNESCO.

Réduire cependant le seul intérêt de la commune des EYZIES de TAYAC-SIREUIL à la seule Préhistoire serait bien insuffisant. En effet, la commune présente sur son territoire des éléments médiévaux forts, comme le témoigne l’église fortifiée de TAYAC du 12ème siècle, mais également des traces d’occupation troglodytiques très nombreuses qui ont marqué l’histoire des derniers siècles. Les anciennes forges qui fondaient des boulets de canon pour la marine royale ont également marqué le début d’une ère industrielle importante.

Cependant, l’élément premier visuel s’offrant au visiteur est avant tout celui de ces paysages verdoyants ponctués de falaises impressionnantes dominant la rivière Vézère traversant la Vallée.

Le statut de commune touristique est conforté par la qualité des infrastructures d’accueil, avec ses multiples restaurants, campings, hôtels (environ 350 chambres) et nombreux gites ou chambres d’hôtes.

Les EYZIES de TAYAC-SIREUIL doit être un passage incontournable pour tout visiteur de notre belle région et mérite assurément d’y séjourner pour ne pas repartir trop frustré de n’avoir pu découvrir quelques unes de ses richesses, ne serait-ce qu’au hasard d’un parcours étonnant offert par les nombreux chemins de randonnées balisés par la Communauté de Communes Terre de Cro-Magnon à laquelle se rattache aujourd’hui notre municipalité.

Mardi 26 octobre 2010 à Eyzies de Tayac - Sireuil


Mot du Maire-Délégué

par Jean-Pierre LAVAL


Le village de SIREUIL, dominé par son église du XIIème siècle, surplombe la Vallée des Beunes avec ses ruisseaux et milieux naturels riches de faune et de flore exceptionnelles.

Les témoignages préhistoriques sont nombreux, la Vénus de SIREUIL symbolise l’art magdalenien.

De nombreux petits hameaux évoquent une riche histoire paysanne qui a probablement en partie puisé ses sources auprès du mystérieux et remarquable château féodal de Commarque.

SIREUIL, rattaché à la commune des EYZIES de TAYAC en 1972, couvre une superficie vallonnée et très boisée recelant de nombreuses sources et petit patrimoine que l’on peut découvrir au travers de randonnées organisées ou improvisées sur les chemins ruraux qui s’entrecroisent. La forêt, essentiellement composée de chênes, charmes et taillis, offre des couleurs très riches selon les saisons ; quelques ilots de prairie viennent conforter cette mosaïque. La nature a probablement œuvré pour que le promeneur y découvre ses trésors.

Lundi 25 octobre 2010 à Eyzies de Tayac - Sireuil